jeudi 12 avril 2018 à 19h30
joyeuse
Kaz kabar
Vanupié + David Cairol

-
Après avoir côtoyé pendant 10 an le milieu de la publicité parisien, VANUPIÉ quitte son travail, sa vie, et part à l’aventure. À partir de cet instant la musique habite sa vie. Les dix années qui suivent, ce chanteur à la voix extraterrestre travaille son univers : De la «Soul , de la Pop, une touche de Reggae venant épicer tantôt sa voix, tantôt la musique dans un discret skank de guitare acoustiques soutenus par un Basse/Batterie d’exception. Il enregistre un premier Album en 2013 : «Freebirds». Pour sa sortie, il produit seul une date à la Cigale. Petit à petit un public fidèle se rassemble autour de cet artiste atypique. Dès 2013, Il passe par les plus belles salles de France et D’Europe ouvrant les concerts d’artistes tels que Shaka Ponk, Tiken Jah Fakoly, Asa, The Wailers, Alpha Blondy, Tryo,…A paris, il continue à jouer dans le métro où il partage un concert Promotionnel avec -M- à la station Jaures et il rencontre le réalisateur de Cinéma François Dupeyron qui utilisera parla suite 4 titres de l’Album pour son dernier film diffusé dans toutes les salles de France. Lisbone, Amsterdam, Barcelone, Madrid, Berlin… courant 2014, il parcours l’Europe en première partie du groupe Groundation.
Kaz kabar
rampe cluchet
07260 joyeuse
Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder au plan d'accès.
Vanupié
Une invitation chaleureuse au voyage

800 000 personnes se pressent chaque jour dans la station Châtelet du métro parisien, la plus grande scène du monde. Nus pieds, face aux tapis roulant, Vanupié créé le buzz. Entremêlant habilement soul music et reggae épicé, avec sincérité et subtilité Vanupié s’installe dans le cœur des passants, il sème les sourires et parfois les larmes.

Vanupié sonne comme une invitation chaleureuse au voyage, comme un hymne à la vie de bohème que le chanteur et guitariste a côtoyé pendant plusieurs années. En 2004 il se consacre à sa musique, et décide de la partager avec le plus grand nombre. Il choisit pour ça le meilleur terrain qui soit : Paris, le métro, les pavés, la grisaille et les gens… Sa voix suave son style bien à lui, sa guitare résonnante et son charme discret parviennent à faire ralentir le rythme de la ligne 14!

Après plusieurs années de métro, de foule incessante, de chansons et de musique, l’artiste est enfin repéré par les plus grands. Mathieu Chedid se produira avec lui lors d’un concert « sauvage » dans le métro, Keziah Jones quant à lui, lui prêtera le micro sur le JT de TF1 en 2008. Ainsi Vanupié se retrouvera à faire les premières parties d’Asa, Tiken Jah Fakoly, Luke ou encore Madjo… En 2009 il sort son premier opus I-Land déjà teinté de reggae, et en 2013 il est sélectionné parmi les nouveaux talents Europe1!!

Aujourd’hui Vanupié est retourné en studio. Il prépare FreeBirds son prochain album avec passion et patience, avec toujours la même énergie et la même croyance en une musique simple et vraie. Traversant le reggae, la soul, oscillant parfois entre pop et folk, le chanteur se fait plaisir et donne le meilleur de lui-même. Il traverse les styles et les époques avec aisance et subtilité, affinant son art et son talent… Ainsi il parvient à jouer et promouvoir un autre reggae, un reggae éclectique qui se marie divinement avec des sons modernes et généralistes tels que la pop ou la folk musique. Et c’est pourquoi FreeBirds porte si bien son nom… Comme une éloge de la liberté, qu’elle soit culturelle, sociale ou musicale, Vanupié en fait son fer de lance. Les clichés s’estompent, la musique elle seule compte et permet d’unifier les genres, de rassembler les gens autour d’un idéal. Le bijou sera dans les bacs le 8 Octobre…
Le titre éponyme nous épate, les premières notes, telle une berceuse nous laissent en suspend, mais les enchaînements s’accélèrent, le rythme se dévoile enfin, se libère. Quant à « Close By » il est le miroir translucide qui reflète parfaitement l’état d’esprit et l’univers idyllique du musicien. Un titre qui résonne dans votre tête comme le début de l’été, l’arrivée du soleil, de la chaleur. Les sonorités se mélangent savoureusement pour un son entre reggae langoureux et pop énergisante… De quoi faire tourner les têtes!

Bref un cocktail de sonorités coloré et bien arrangé, travaillé en profondeur par Flox qui apporte sa
David Cairol
De la soul, de la pop et des sonorités world qui se mêlent à la modernité du hip-hop et aux influences du reggae. David Cairol offre un savant mélange des genres, qu'il s'approprie et redéfinit au travers de mélodies puissantes et de textes ciselés. En français comme en anglais, sa voix singulière et son écriture aiguisée conjurent nos maux et jonglent avec les mots. Un style qu’Alain Pilot, de la Bande Passante sur RFI, qualifie de "gainsbourien".
Accompagné d’une équipe talentueuse sur scène, David Cairol a déjà effectué plus de 400 concerts, en France comme à l’étranger. 
Remarqué par Natty, bassiste de Sinsemilia, il effectue une tournée en 1ère partie du groupe en 2009. On le retrouve dans des festivals tels que la Fête de l’Humanité, Jazz in Marciac, le Big Festival ou encore le Festival International de Granby au Québec. Il assure également les premières parties des Wailers, Ayo, Flavia Coelho, Jehro, Danakil, Amadou et Mariam, Asa, Java, Winston McAnuff ou encore Louis Bertignac.
Son premier album « Initiales », sorti en 2013, lui vaut une belle reconnaissance de la part du public, des programmateurs et des médias. Le single éponyme intègrera même dès sa sortie, le programme d’enseignement du français mis en place par TV5 Monde dans les alliances et instituts français à l’étranger.
Fort de ce parcours, David Cairol revient en 2017 avec « U.N .I », un album fort, qui se veut à l’image de David, solaire et rassembleur. Le clip du single « Crazy Lazy » réalisé par Sylvain Chomet, réalisateur des Triplettes de Belleville et du clip « Carmen » de Stromae, est là pour en témoigner.
Commander
Tarif Prévente
14,80 €
A propos de Festik | Conditions générales de vente | Accès vendeur | Accès artiste | Aide et questions fréquentes
5511240